Tourisme   Hébergement et gastronomie   Patrimoine historique et naturel   Gien en bref  
               
Gien en images   Nouvel arrivant   Jumelages      

 

 

Accès rapide :

Patrimoine historique
      > Monuments
      > Reconstruction d'Après-guerre
      > Musées
Patrimoine naturel
      > La Loire
      > La batellerie
      > Sentiers de randonnée

La Loire

Plus long fleuve de France (1012 km), la Loire s'étend du Mont Gerbier-de-Jonc en Ardèche (à 566 km de Gien) jusqu'à l'océan Atlantique au niveau de Nantes et Saint-Nazaire. Durant des siècles, la Loire fut un important moyen de communication. Par sa longueur, son tracé et ses affluents, elle relie les provinces avoisinantes s'étendant sur l'est, le Massif Central (Loire supérieure), le sud du Bassin Parisien (Loire moyenne) et le sud-est du Massif Armoricain (Loire inférieure). Sa position médiane permet à son cours, en corrélation avec celui du Rhône, d'établir un lien entre la Méditerranée et l'océan Atlantique. Les ouvertures du Canal de Briare en 1642 et celui d'Orléans en 1692 mettent en liaison directe la Loire et la Seine, favorisant ainsi les échanges commerciaux.

 En se promenant sur les quais, on peut remarquer les murs de certaines maisons marqués par les cotes des crues de la Loire des siècles passés, notamment celles de 1846, 1856 et 1866. Il arrive en effet que la Loire capricieuse déborde de son lit, gonflée par des pluies trop abondantes. Depuis longtemps, les habitants ont cherché à se protéger de ces crues en réalisant des levées qui s'élèvent par endroits à 8 mètres de haut aux alentours de la ville.

 

 

Une importante crue a marqué la ville en 1907 où le niveau du fleuve a atteint 5,73 m à l'étiage en amont du pont. Le début du siècle fut également le témoin d'une importante crue en décembre 2003. Malgré le barrage de Villerest, qui date de 1984 et qui est conçu pour éviter d'éventuelles crues, la cote des 5 mètres fut dépassée et a nécessité l'évacuation d'une cinquantaine de Giennois.

Dernier grand fleuve sauvage d'Europe, la Loire charme par ses îlots et ses rives qui changent au fil des saisons. Les larges plages et bancs de sable blond apparents au cours de l'été sont engloutis le temps d'un hiver par les eaux du fleuve en crue. Les berges sont l'abri de nombreuses espèces : on peut y admirer sternes, grands cormorans, mouettes rieuses mais aussi de petits rongeurs comme les castors ou les ragondins. Ce fleuve possède une flore particulière. Les berges sont piquées entre autres de saules blancs ou de peupliers noirs.

La Loire, fleuve royal, sillonne majestueusement les abords de la ville.

 

 



Haut de page

 

 

 

Partager cette page

 
   
   
   
 
 
 
 
 
 
 
   
 
   
 
 
     
Mairie de Gien - 3 chemin de Montfort BP 99 45503 Gien - Tél : 02 38 29 80 00 - Courriel : mairie@gien.info
Plan du site - Crédits et mentions légales